1er tour des législatives en Outre-mer : résultats et analyse

1ere tour des législatives en Outre-Mer

Les résultats du 1er tour des élections législatives en Outre-mer ont été marqués par des taux d’abstention record : à l’exception de la circonscription unique de Wallis-et-Futuna, seulement 21,78 %, et, à un degré moindre, Saint-Pierre-et-Miquelon, 46,55 %. Les autres circonscriptions sont toutes à plus de 50 %, voire plus de 70 % notamment aux Antilles et en Guyane.
Les résultats sont globalement restés conformes à ceux obtenus lors la présidentielle avec des difficultés pour les candidats d’Ensemble, favorables à la politique d’Emmanuel Macron.

Compte tenu du décalage horaire avec Paris, les électeurs de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierre-et-Miquelon ont été invités aux urnes ce samedi 11 mai. Quand à la Polynésie française, elle avait voté à ce 1er tour des législatives dès le samedi 4 juin. Les autres territoires (La Réunion, Mayotte, Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna) ont voté ce dimanche 12 juin.

GUADELOUPE : la surprise est venue du Nord

En Guadeloupe, sur deux candidats investis, Ensemble ne peut espérer que la victoire de Justine Bénin, qualifiée pour le second tour. La secrétaire d’État à la Mer devait se rassurer eu égard au phénomène de rejet de la politique d’Emmanuel Macron, exprimé lors des deux tours de l’élection présidentielle. Cependant, la surprise de ce premier tour est venue de la troisième circonscription, au nord de la Basse-Terre et Marine Le Pen n’a pas manqué de le souligner lors de sa prise de parole, dimanche soir, pour commenter les résultats. Le député sortant Max Mathiasin, malgré son bilan et bien que n’étant pas un soutien au gouvernement, a été devancé par le représentant local du Rassemblement national, Rody Tolassy. Ce dernier est le seul des trois candidats RN à se qualifier.

Le parti de la majorité présidentielle, Ensemble, ne qualifie pas son deuxième candidat, l’ambitieux maire de Goyave, Ferdy Louisy. Ce dernier perd pour la seconde fois, après 2017, bien qu’ayant le soutien du premier parti de l’archipel, Guadeloupe unie solidaire et responsable (GUSR) et des présidents de la Région, Ary Chalus, et du Département, Guy Losbar. La grosse campagne menée lors de ce 1er tour des législatives n’a pas suffi.

  • Circonscription 1 : Le député sortant Olivier Serva (divers gauche), avec 7 766 voix (43,44 %) devance largement Dominique Biras (divers gauche). Bien que soutenu par le maire des Abymes, Eric Jalton, il ne recueille que 2 585 voix (15,02 % des voix). Outre Dominique Biras, deux autres candidats, membres du conseil municipal, étaient engagés dans la bataille : Nadège Montout (La France insoumise) et Alix Nabajoth (divers gauche). Ils ont obtenu respectivement 2 364 et 2 332 voix. Le taux d’abstention est de 74,89 %. Résultats complets
  • Circonscription 2 : la secrétaire d’État à la Mer, Justine Bénin, investie par Ensemble, obtient 6 468 voix, soit 31,1 % des suffrages exprimés. La députée sortante devance son principal rival, le maire de Sainte-Anne, Christian Baptiste, qui recueille 5 532 voix (26,68 %). Résultats complets
  • Circonscription 3 : Rody Tolassy, du Rassemblement national, avec 4 164 voix (20,09 %) des suffrages exprimés, crée la surprise en devançant le député sortant Max Mathiasin (divers gauche) qui obtient 3 508 (16,93 %). Résultats complets
  • Circonscription 4 : Le maire de Saint-Claude, Elie Califer (divers gauche) devance avec 38,61 % des suffrages, la vice-présidente de la Région, ancien maire de Basse-Terre, ancienne ministre des Outre-mer, Marie-Luce Penchard (divers centre). Résultats complets
  • Résultats commune par commune

MARTINIQUE : les régionalistes plébiscités

Aucun des deux candidats investis par Ensemble, Audrey Giraud et Laurence Tibérinus, ni les quatre du Rassemblement national (Charles Bélimont, Max Ferraty, Cédric Crampon, Nicolas Occolier) ne parviennent pas à se qualifier. Cela confirme l’ancrage à gauche des électeurs de la Martinique qui plébiscitent les régionalistes (six qualifiés sur huit) et sélectionnent, lors de ce 1er tour des législatives, deux candidats divers gauche pour les accompagner samedi prochain.

  • Circonscription 1 : Philippe Edmond-Mariette (régionaliste), 2 664 (17,88 %) et Jiovanny William (divers gauche), 2 168 (14,55 %) sont quasiment au coude-à-coude. Résultats complets
  • Circonscription 2 : Marcellin Nadeau (régionaliste), 4 436 (27,6 %) et Justin Pamphile (régionaliste), 4 160 (25,9 %), vont s’affronter dans un duel de maires samedi prochain. Ils sont respectivement maires du Prêcheur et du Lorrain. Résultats complets
  • Circonscription 3 : Johnny Hajjar (divers gauche), 4 471 (37%) sera face à Francis Carole (régionaliste), 2 288 (18,9 %). Résultats complets
  • Circonscription 4 : Le seul député sortant présent dans la bataille, Jean-Philippe Nilor (régionaliste), arrive en tête avec 8 362 (44,2 %) contre 4 888 (25,8 %) à Alfred Marie-Jeanne (régionaliste), qui garde encore une certaine notoriété même si sa cote s’est un peu effritée ces dernières années. Résultats complets

GUYANE : le candidat d’Ensemble tire son épingle du jeu

La Guyane reste à gauche mais le candidat d’Ensemble est en ballotage favorable. Les deux candidats du Rassemblement national (Jérôme Harbourg et Virginie Thomas) sont éliminés.

  • Circonscription 1 : Avec 3 122 voix (20,77 %) Yvane Goua (régionaliste) devance Jean-Victor Castor (régionaliste), qui a recueilli 2 601 voix (17,30 %). Résultats complets
  • Circonscription 2 : Seul candidat de la majorité présidentielle, Lénaïck Adam (Ensemble) obtient 3 755 voix (31 %) et devance Davy Rimane (divers gauche), 2 510 voix (21,31%). Résultats complets

SAINT-MARTIN-ET-SAINT-BARTH : la députée sortante Claire Javois éliminée

Cette circonscription unique réunissant les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, aux situations économiques très différentes, qualifient Frantz Gumbs (divers centre) avec 2 383 voix (47,09 %) et Daniel Gibbs (divers droite) 1 398 (27,62 %), au détriment de la députée sortante, Claire Javois (Les Républicains). Aucun candidat n’avait été investi par Ensemble et le Rassemblement national.
La candidate de Reconquête Béatrice Caze termine 3e avec 447 voix (8,83 %). Six candidats étaient en lice.
Résultats complets

SAINT-PIERRE-ET-MIQUELON : duel serré en perspective

Le taux d’abstention de 46,55 % pour ce 1er tour des législatives est un des plus faibles des Outre-mer. C’est bien mieux qu’ailleurs.
Il n’y avait aucun candidat investi par Ensemble et le Rassemblement national. Du coup, la voix était libre pour les autres partis. Stéphane Lenormand (divers droite) avec 856 voix (32,39 %) et Olivier Gaston (divers gauche) 782 voix (29,59 %) sont très proches et le duel s’annonce serré samedi prochain.
Patrick Lebailly, d’Ensemble pour construire (à ne pas confondre avec Ensemble) obtient 532 voix (20,13 %). A noter le bon résultat, à Miquelon, de Dominica Michel (divers). Novice en politique, elle parvient à obtenir 30,5 % des suffrages, insuffisant tout de même pour se qualifier pour le second tour. Il y avait que quatre candidats en lice.
Résultats complets

LA RÉUNION : cinq députés sortants qualifiés

Parmi le six députés sortants qui se représentaient, Nadia Ramassamy (6e) est la seule à n’avoir pas pu se qualifier. Nathalie Bassire (3e) et David Lorion (4e) terminent deuxièmes mais parviennent à se qualifier, au même titre que Philippe Naillet (1ère), Karine Lebon (2e),Jean-Hugues Ratenon (5e) arrivés en tête. En revanche, aucun des sept candidats du Rassemblement national — Gaëlle Lebon (1ère), Michel Graja (2e), Didier Hoareau (3e), Annie-Claude dite Safia Boucher (4e), Marie-Luce Brasier-Clain (5e), Valérie Legros (6e), Jonathan Rivière (7e) — n’est qualifié. C’est terminé également pour les trois candidats investis par Ensemble.

  • Circonscription 1 : Philippe Naillet (divers gauche), député sortant, obtient 7 742 (33,47 %) et devance Jean-Jacques Morel 3 378 (14,61%). La candidate du Rassemblement national, arrivée troisième, est éliminée. Il y avait 17 candidats en lice. Le taux d’abstention est de 70,95 %. Résultats complets
  • Circonscription 2 : la députée sortante Karine Lebon (divers gauche) arrive en tête avec 10 091 voix (42,89 %). Elle devance Audrey Fontaine (Union des démocrates et indépendants) qualifiée pour le second tour avec 3 085 voix (13,11 %). Le taux d’abstention est de 74,45 %. Résultats complets
  • Circonscription 3 : avec 6 351 voix (21,68 %) Patrice Thien-At-Koon (divers droite) devance la députée sortante, Nathalie Bassire (divers droite), 4 904 voix (16,74 %). Le taux d’abstention est de 66,80 %. Résultats complets
  • Circonscription 4 : Emeline K/Bidi (divers gauche), avec 13 197 voix (36,11 %) devance le député sortant Daniel Lorion (Les Républicains) qualifié avec 11 868 voix (32,48 %). L’abstention est de 63,64 %. Résultats complets 
  • Circonscription 5 : le député sortant Jean-Hugues Ratenon (divers gauche) avec 9 344 voix (36,38 %) devance Ridwane Issa, crédité de 4 286 (16,69 %). Les candidats Ensemble et RN sont éliminés. L’abstention est 69,17 %. Résultats complets
  • Circonscription 6 : la députée sortante Nadia Ramassamy (Les Républicains) est très largement battue. Elle termine 7e sur 13 candidats. Les qualifiés sont Frédéric Maillot (divers gauche) qui obtient 5 429 voix (23,88 %) et Alexandre Laï-Kané-Chéong avec 3 862 voix (16,99 %). Le taux d’abstention est de 70,55 %. Résultats complets
  • Circonscription 7 : Thierry Robert (divers centre) termine en tête avec 7 912 voix (24,53 %), devant Perceval Gaillard (divers gauche), crédité de 6 716 voix (20,82 %). Le taux d’abstention est de 70,69 %. Résultats complets

MAYOTTE : les deux députés sortants d’Ensemble éliminés

La vague anti-Macron de la présidentielle s’est poursuivie sur l’île de Mayotte avec l’élimination des deux députés sortants, candidats investis par Ensemble, Ramlati Ali et Madi-Boinamani Madi. Ils sont éliminés, tout comme le seul candidat du Rassemblement national, Saïdali Hamissi.

  • Circonscription 1 : Les deux qualifiés sont sans étiquette. Il s’agit d’Estelle Youssaffa, 3 471 voix (21,04 %) et Théophane Nayaranin 2 920 voix (17,70 %). Le taux d’abstention est de 58,85 %. Résultats complets
  • Circonscription 2 : Mansour Kamardine (Les Républicains), avec 6 959 (32,35 %), devance le centriste Issa Issa Abdou, qui obtient 4 212 voix (19,61 %). Le taux d’absention est de 52,99 % Résultats complets

NOUVELLE-CALÉDONIE : les deux candidats d’Ensemble en tête

  • Circonscription 1 : le député sortant Philippe Dunoyer (Ensemble), qui briguait un nouveau mandat est toujours qualifié. Il a obtenu 11 982 voix (40,83 %) devant la candidate régionaliste Walisaune Wahetra, 6 360 (21,67 %). Le taux d’abstention est de 68,99 %. Résultats complets
  • Circonscription 2 : Nicolas Metzdorf (Ensemble) arrive en tête avec 13 550 voix (33,70 %) devant le régionaliste Gérard Reignier, 13 175 voix (32,77 %). Un coude-à-coude qui empêche tout pronostic. Le taux d’abstention est de 66,30 %. Résultats complets

Les deux candidats du Rassemblement national, Guy-Olivier Cuenot et Alain Descombels, sont éliminés. 81 045 (sur 122 234) ne sont pas allés voter soit 66,30 %

POLYNÉSIE FRANÇAISE : trois duels entre Tapura et Tavini

Les Polynésiens ont voté, dès le samedi 4 juin au 1er tour des législatives, soit avec une semaine d’avance sur autres territoires d’Outre-mer et sur l’Hexagone, en raison de l’étendue du territoire : 118 îles totalisant 4 167 km2 dispersés sur une surface maritime de 2,5 millions de km2 pour 4 500 km de côtes. Cette situation géographique nécessite parfois une organisation particulière, avec le largage des bulletins et des professions de foi sur certaines îles isolées. Pour le second tour, les Polynésiens voteront le 18 juin (comme dans les territoires des Amériques) pour désigner leurs trois députés. Ce scrutin du 4 juin, qui a mobilisé 42,21 % des électeurs, a donné quatre duels entre les deux partis forts de l’archipel : le Tavini, parti indépendantiste d’Oscar Témaru, et le Tapura, parti autonomiste au pouvoir d’Edouard Fritch, soutien de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale.

  • Circonscription 1 : Nicole Bouteau (Tapura), avec 41,9 %, devance assez largement et Tematai Legayic (Tavini) qui obtient 20,1 %. La députée sortante Maina Sage ne se représentait pas. L’abstention est à 56,38 %. Résultats complets
  • Circonscription 2 : Tepuaraurii Teriitahi (Tapura) (32,2%) et Steve Chailloux (Tavini)(28,8%. La députée sortante Nicole Sanquer, élue en 2017 sous la bannière Tapura qu’elle a quitté depuis, est éliminée avec 18,1 %. le taux d’abstention est de 60,57 %. Résultats complets
  • Circonscription 3 : le député sortant Moetai Brotherson (Tavini) avec 34.3 % sera au second tour face au candidat Tuterai Tumahai (Tapura), qui le talonne avec 32 %. Le taux d’abstention est de 56,67 %. Résultats complets

Le seul représentant du Rassemblement national, Charles Atger (2e circonscription) a été éliminé.

WALLIS-ET-FUTUNA : la balle au centre

La circonscription unique de Wallis-et-Futuna a choisi deux candidats divers centre pour disputer le second tour. Il s’agit de Mikaële Seo qui obtient 1 622 voix (21,80 %) devant Etuato Mulukihaamea avec 1 396 (18,76 %). L’abstention est de 21,78 %. Ensemble et le Rassemblement national n’avait pas de candidat. Le candidat sortant Sylvain Brial ne se représentait pas.
Résultats complets

Ce 1er tour des élections législatives dans les Outre-mer marque une évolution des électorats. Cette abstention massive semble être le signe d’une certaine désespérence. Le phénomène avait déjà été observé à la présidentielle. Les organisations politiques tant locales que nationales devraient y réfléchir sérieusement.

NEWSLETTER

Merci d’entrer votre email ci-dessous :

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*